jeudi 7 septembre 2017

L'océan au bout du chemin - Neil Gaiman


Titre VO : The Ocean at the End of the Lane
Titre VF : L'océan au bout du chemin
Auteur : Neil Gaiman
Sortie : le 9 mars 2016 (chez les éditions J'ai Lu)
Pages : 251

Résumé
« Les adultes suivent les chemins. Les enfants explorent. »
De retour dans le village de sa jeunesse, un homme se remémore les événements survenus l'année de ses sept ans. Un suicide dans une voiture volée. L'obscurité qui monte. Et Lettie, la jeune voisine, qui soutient que la mare au bout du chemin est un océan...

Mon avis
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en lisant ce livre, étant donné que, pour une fois, le résumé n'est pas révélateur. Après avoir adoré L'étrange vie de Nobody Owens de cet auteur, et au contraire être sortie mitigée de American Gods, je voulais tenter une nouvelle fois un livre de cet auteur. J'en ressens plutôt satisfaite, sans avoir été transcendée pour autant.

J'ai aimé retrouver un autre univers de l'auteur, avec une ambiance qui devient familière au fur et à mesure que je découvre ses romans. Il y a toujours une atmosphère mystérieuse qui intrigue, et j'ai apprécié les côtés sombres qui ne mettent pas forcément à l'aise. L'ambiance de ce livre m'a rappelé le film « Coraline » par moments, adaptation d'un autre roman de Neil Gaiman (je cite le film car je n'ai pas lu le livre, mais à première vue, le film a l'air de retranscrire plutôt bien les atmosphères sombres de ses livres). On retrouve également la nostalgie de l'enfance, qui nous rappelle qu'en chaque individu il y a un enfant.

Toutefois, j'ai trouvé l'histoire un peu longue à commencer. Je me suis même ennuyée à plusieurs reprises. C'est vraiment la 2e moitié du livre qui m'a happée, et qui m'a donné envie de continuer l'histoire. Il m'a fallu du temps aussi pour adhérer aux personnages (j'ai toujours du mal avec les personnages âgés de 7 ans qui ont l'air beaucoup plus âgés dans leurs actions / paroles / pensées).

En conclusion, j'ai passé un bon moment avec ce livre, qui aurait pu cependant être bien meilleur. L'univers est plutôt chouette, j'aime toujours autant l'atmosphère un peu sombre teintée d'espoir que réussit à créer Neil Gaiman. Je regrette de ne pas avoir réussi à rentrer rapidement dans le livre.


Infos
• Il s'agit d'un one-shot

Prix
Grand format : 18€

Format poche : 6€


2 commentaires:

  1. Je n'ai qu'un seul livre de Neil Gaiman, Stardust et j'ai été un peu déçue, j'en attendais plus. Du coup j'ai peur de découvrir un autre de ses livres même si celui là semble pas mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement je ne saurais pas te dire. J'ai adoré L'étrange vie de Nobody Owens, j'ai été mitigée sur American Gods, et j'ai bien aimé celui-ci mais sans plus. Donc j'aurais envie de te dire de tenter un autre livre ^^.

      Supprimer