dimanche 29 janvier 2017

Lune Rouge - Julia M. Tean


Titre : Lune Rouge
Auteur : Julia M. Tean
Sortie : le 10 octobre 2015 (chez Rebelle éditions)
Pages : 456

Résumé
Depuis trente ans, le même scénario morbide se répète. De 1963 à 1983, trois femmes ont froidement assassiné l'homme qu'elles aimaient. 1992. Lana Jiang souffre de troubles bipolaires et de cauchemars récurrents. Persuadée d'être condamnée à tuer l'homme dont elle tombera amoureuse, elle est internée en hôpital psychiatrique. Mais les murs de l'hôpital ne sont que de maigres protections face à la malédiction qui pèse sur elle. Et l'amour peut surgir là où l'on ne l'attend pas...

Mon avis
J'ai toujours adoré les histoires de malédiction, et après la déception avec le tome 1 de Damnés l'année dernière, j'espérais trouver dans ce roman une histoire de malédiction satisfaisante. Et j'ai passé un super moment !

J'ai très vite été prise dans ma lecture, malgré quelques craintes au début. Je ne savais pas trop dans quoi je mettais les pieds, et je ne savais pas quoi penser de l'héroïne, Lana. L'auteure fait des révélations petit à petit, et au fur à mesure que j'apprenais des choses, je compatissais de plus en plus pour Lana. L'auteure sait nous plonger dans l'esprit des personnages, ce qui fait qu'on comprend leurs pensées, leurs comportements, même quand on ne les approuve pas. Tous les personnages, y compris les secondaires, ont une certaine profondeur, même s'ils ne sont pas tous aussi développés que les héros. Puis accessoirement, les personnages sont tellement dans le merdier qu'on ne peut que compatir pour eux.

Ça définit bien l'auteure

Il y a aussi une ambiance très particulière dans ce roman, et je parle notamment de tous les sentiments négatifs qui ressortent. L'histoire de Lana est très noire par moments, et certaines scènes peuvent être assez insoutenables et malsaines. Je vous avoue qu'après ma lecture je n'avais parfois pas très envie de dormir. Il y a un constant va-et-vient entre l'espoir et la fatalité, si bien qu'on se demande comment tout ça peut se terminer.

J'ai également beaucoup aimé le style de l'auteure, qui est fluide et prenant. Cette lecture est addictive, toutefois, il y a tout de même quelques longueurs, notamment au milieu du livre. Mais la fin m'a complètement happée, et je l'ai avalé d'un trait. Enfin, comme c'est une chose tellement rare chez moi qu'il me faut le préciser, les scènes de sexe ne m'ont pas dérangé. Elles s'ancrent bien dans le récit, et elles ne m'ont pas paru aussi gratuites qu'elles peuvent l'être habituellement.

Pour finir, il y a quand même quelques défauts. Comme dit précédemment, il y a des longueurs. J'ai trouvé qu'à un moment donné on s'éparpillait trop dans le fantastique (Quoi ? Moi qui dit qu'il y a trop de fantastique ?). Étrangement, j'aurais voulu que la malédiction soit le seul élément fantastique du récit. Peut-être que cette attente vient du fait que c'est ce que le résumé laisse entendre ? Puis il y a la fin, dont je ne sais pas trop quoi penser. Je ne m'attendais pas forcément à ça, mais j'ai du mal à savoir si c'est une fin qui me convient ou pas.

En conclusion, j'ai passé un super moment avec Lune Rouge. C'est un très bon mélange de thriller, de fantastique et de romance teinté d'érotisme que je recommande vivement. Je compte bien lire d'autres romans de cette auteure.


Infos
• Il s'agit d'un one-shot

Prix
Grand format : 21,90€

2 commentaires:

  1. D'un côté, tu donnes très envie pour le côté addictif mais les certains points négatifs que tu cites me font également un peu peur. Je pense quand même me faire mon propre avis ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ces points négatifs étaient vraiment pénalisants, je ne lui aurais certainement pas donné un 4,5/5. De plus, à mes yeux aucun roman n'est parfait, et je trouve toujours un truc à redire ^^. Je te conseille vraiment ce roman, il est chouette :).

      Supprimer