lundi 19 septembre 2016

Amelia - Kimberly McCreight


Titre VO : Reconstructing Amelia
Titre VF : Amelia
Auteur : Kimberly McCreight
Sortie : le 27 août 2015 (chez les éditions Le Cherche Midi)
Pages : 523

Résumé
Connaissez-vous vraiment vos enfants ?

À New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. En dépit d'un rythme professionnel soutenu, elle parvient à être à l'écoute de cette adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n'ont pas de secrets l'une pour l'autre. C'est en tout cas ce que croit Kate, jusqu'à ce matin d'octobre où elle reçoit un appel de l'école. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu'elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d'ambulances et de voitures de police. Elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l'établissement.
Désespoir et incompréhension. Pourquoi une jeune fille en apparence si épanouie a-t-elle décidé de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d'accepter l'inacceptable... Mais un jour, elle reçoit un SMS anonyme qui remet tout en question : « Amelia n'a pas sauté. »
Obsédée par cette révélation, Kate s'immisce alors dans la vie privée de sa fille et réalise bientôt qu'elle ne la connaissais pas si bien qu'elle le pensait. À travers les SMS, les mails d'Amelia, les réseaux sociaux, elle va tenter de reconstruire la vie de son enfant, afin de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l'a poussée à monter sur le toit ce jour-là. La réalité qui l'attend sera beaucoup plus sombre que tout ce qu'elle avait pu imaginer.

Mon avis
Ce livre me faisait très envie depuis un long moment. De plus, j'avais vu que des bons avis sur la blogosphère. Et finalement, à mon grand regret, j'ai été déçue.

Je n'ai pas accroché à l'écriture, je ne me suis pas attachée aux personnages, je n'ai rien éprouvé, je me suis ennuyée. J'ai essayé de tenir, en espérant que ça deviendrait prenant, et j'ai fini par abandonner au bout de 200 pages environ (chose très rare chez moi). À partir de là, j'ai parcouru vite fait le reste du livre pour avoir les réponses à mes questions, parce que je déteste ne pas avoir de réponse, même si un livre m'ennuie. Et les révélations n'ont pas été tellement étonnantes. La seule chose que je n'avais pas deviné, c'était l'identité de Gracefully. Mais le reste, c'était logique, presque évident pour moi.


Pourtant, les sujets sont intéressants : on aborde la monoparentalité, être parent jeune d'un enfant non désiré, l'homosexualité, l'acceptation de soi, le harcèlement etc. Mais je n'ai pas réussi à accrocher, et malgré les sujets abordés, je me suis profondément ennuyée.

En conclusion, j'ai eu un énorme problème avec cette lecture, cela dit, je ne la déconseillerai pas pour autant. Les sujets abordés sont intéressants, et je suis persuadée que beaucoup accrocheront mieux que moi (vous n'avez qu'à voir tous les bons avis sur la blogosphère). Je pense simplement que cette auteure n'est pas faite pour moi.


Infos
• Il s'agit d'un one-shot

Prix
Grand format : 21,50€
Format poche : 8,60€

3 commentaires:

  1. J'ai le même ressenti mais, pour ma part, je n'ai pas tenu autant de temps. Je n'ai pas accrochée au style, aux personnages et en fait, dès le début, j'ai senti que je n'allais pas accrocher. Comme quoi, on est quand même souvent sur la même longueur d'ondes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup de mal à me décider à abandonner une lecture, même si celle-ci m'ennuie. J'ai donc essayé de m'accrocher, mais rien à faire :/.
      C'est vrai qu'on a souvent le même avis, et là c'est encore plus étonnant vu qu'il s'agit d'un livre avec des avis dithyrambiques ^^.

      Supprimer
    2. C'est ça : Il n'a que des avis dithyrambiques et nous, on a pas du tout aimé ^^

      Supprimer