vendredi 1 juillet 2016

Dans l'ombre d'Ana - Marjorie Motto


Titre : Dans l'ombre d'Ana
Auteur : Marjorie Motto
Sortie : le 27 février 2016 (chez les Éditions de la Rémanence)
Pages : 266

Résumé
Un peu ronde mais bien dans sa peau, Elsa est une jeune femme heureuse. Pour elle, tout va pour le mieux : un travail prenant, des amis et une famille aimante, des loisirs et des projets. Comment imaginer qu'une simple rencontre puisse venir bouleverser sa vie, que perdre du poids pour entrer dans le moule des canons de beauté modernes devienne son obsession ?

Mon avis
En commençant ce livre, je ne pensais pas qu'on creuserait autant le sujet de l'anorexie. Je pensais qu'on se concentrerait plutôt sur le fait que selon les canons de beauté il faut être mince pour être belle, et l'influence que ces canons peuvent avoir sur notre perception de soi. Mais ce roman va plus loin, et je dois dire que ça m'a plu.

En effet, l'auteure se centre plus sur l'obsession d'Elsa, comment elle en arrive à vouloir perdre du poids, et comment elle fait pour tenter de perdre ce poids. J'ai trouvé ce livre horrible, car il montre avec profondeur ce qu'est l'anorexie. Il nous explique comment Elsa en arrive là et sa manière de penser. Ce roman est également affreux et frustrant, parce qu'on sait qu'Elsa va droit dans le mur, alors qu'elle est persuadée qu'elle a raison d'agir ainsi. J'ai ressenti un grand sentiment d'impuissance durant ma lecture. On sait qu'Elsa fait n'importe quoi, on a envie de la secouer pour lui dire d'arrêter, et on assiste à sa chute avec impuissance. Je pense que c'est exactement le genre de roman qui peut nous aider à comprendre l'anorexie lorsqu'on a du mal à la comprendre, car l'auteure essaie de nous placer dans la tête d'Elsa. C'est assez difficile de se mettre à la place de ces gens. Il m'est arrivé d'entendre au lycée des élèves critiquer une fille parce qu'elle était anorexique, se moquant d'elle en disant qu'elle ne mangeait pas.

L'auteur aborde également l'influence des canons de beauté, notamment à travers le personnage d'Alexandre (que j'aurais bien eu envie de frapper). La minceur nous est tellement présentée comme un idéal de perfection, que certaines femmes sont prêtes à beaucoup pour atteindre cette soi-disant perfection, et n'assument plus celles qu'elles sont. Lorsqu'au cours de mon récit j'ai réalisé d'où venait le titre Dans l'ombre d'Ana, ça m'a fait froid dans le dos. À ce moment-là, on prend conscience à quel point cette maladie est grave, et que de nombreuses personnes ne s'en rendent pas compte. Je regrette toutefois que la référence soit aussi subtile. Personnellement, j'ai eu la curiosité de faire une recherche sur internet lorsqu'on aborde le sujet d'« Ana » dans le livre, mais je ne sais pas si ça sera le cas de tout le monde.

Cependant, cette lecture n'est pas parfaite pour autant. On est tellement concentré sur le sujet de l'anorexie et du regard des autres, que j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages. On croise plusieurs personnages au cours de notre lecture, mais ils ne sont pas forcément approfondis, on passe assez succinctement sur eux, comme s'ils n'étaient pas vraiment importants, et que seul le sujet principal devait primer constamment. Certains liens se forment un peu vite, et je regrette le manque d'échanges parfois. Puis il y a la fin, qui m'a paru plutôt rapide.

En conclusion, c'est une très bonne lecture, que je vous conseille vivement si vous voulez mieux comprendre l'anorexie et ceux qui la subissent, ou comprendre la réalité de cette maladie. Ou vous pouvez tout simplement lire ce roman pour découvrir l'histoire d'Elsa.

Je remercie Babelio et les Éditions de la Rémanence pour ce partenariat


Infos
• Il s'agit d'un one-shot

Prix
Grand format : 18€

5 commentaires:

  1. Malgré quelques points négatifs, j'aimerais beaucoup découvrir ce roman car l'anorexie est un sujet très grave et très intéressant ! J'espère le découvrir un jour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec moi il y a toujours quelques points négatifs de toute façon xD. Mais ce livre est intéressant, je te le conseille :)

      Supprimer
  2. J'ai trouvé ce roman criant de vérité et très réaliste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve aussi, c'est pour ça que j'en conseille vivement la lecture !

      Supprimer
  3. J'ai beaucoup aimé. Au contraire j'ai trouvé que les personnages secondaires étaient attachants, notamment la maman et l'amie d'Elsa. :)

    RépondreSupprimer