mercredi 23 mars 2016

Le Jeu du maître (1) : La partie infinie - James Dashner


Titre VO : Mortality Doctrine #1 – The Eye of Minds
Titre VF : Le Jeu du maître #1 – La partie infinie
Auteur : James Dashner
Sortie : le 3 mars 2016 (chez Pocket Jeunesse)
Pages : 286 pages

Résumé
Quand le quotidien est sans intérêt, que les rêves n'existent plus, il reste la réalité virtuelle : comme la plupart des jeunes de son âge, Michael passe son temps sur VirtNet, une plate-forme tentaculaire à mi-chemin entre un jeu vidéo et un réseau social. Relié au serveur par des fils sensoriels, son cerveau baigne dans cet univers parallèle. Mais quand une série de suicides – bien réels, ceux-là – intervient dans le cadre du jeu, Michael et ses amis hackers doivent se rendre à l'évidence, effrayante. L'intelligence artificielle aurait-elle pris le pas sur la réalité ?

Mon avis
Tout d'abord, je vous avoue que j'ai eu un peu de mal à rentrer dedans. Les personnages, Michael particulièrement, me paraissaient assez immatures (sans doute mon point de vue d'adulte qui parle). J'ai eu peur au début de ma lecture car je commençais à me dire « oh non mince, je suis en train de me diriger vers une déception là ». Et en fait... non pas du tout. J'ai adoré !


Si les personnages m'ont paru immatures au départ, ça s'est vite amélioré, ils évoluent progressivement au fil du roman, jusqu'à ce que je finisse par m'attacher à eux. D'ailleurs, l'amitié a une grande place dans ce roman. Personnellement j'ai adoré le lien qui unit Michael, Sarah, et Bryson, même si les personnages en eux-mêmes manquent un peu d'approfondissement .
Cependant, je me suis laissée embarquée dans ma lecture sans m'en rendre compte, et plus je continuais, plus je ne pouvais pas lâcher mon livre. On retrouve bien l'écriture addictive de James Dashner.

Je ne m'imaginais pas un truc comme ça quand je me suis procurée ce livre. Je ne sais pas vraiment pourquoi, j'ai toujours aimé les histoires traitant de monde virtuel (surtout en film, je l'avoue, j'en ai lu assez peu en livre). Alors ce livre m'a beaucoup intriguée. Je m'attendais à ce que le jeu soit un élément central du livre, et en fait les choses sont beaucoup plus complexes que ça. En même temps on parle de James Dashner, si avec lui les choses étaient simples, ça se saurait. J'ai trouvé d'ailleurs qu'on retrouvait pas mal l'ambiance du Labyrinthe : L'importance de l'amitié, des moments sombres, du mystère, mais surtout, des interrogations.

Les interrogations m'avaient rendue dingue dans Le Labyrinthe, et ça a été la même chose ici. Quoique, je trouve que l'auteur a été plus sympa, vu qu'il a eu la gentillesse de nous donner des réponses. Toutefois, je me suis énormément trituré les méninges, spécialement pendant la 2e moitié du roman.

Tout à fait mon état esprit pendant ma lecture

Puis il y a la fin. Non mais la fin quoi ! Il y a tout un enchaînement, pendant lequel je me disais « mais que se passe-t-il bon sang ? ». La dernière partie m'a prise aux tripes, je me posais des questions, j'avais envie de comprendre tout comme Michael, de voir comment ça allait se finir et ce qui allait se passer ensuite. Les dernières pages m'ont mise par terre. Après ça, je n'avais qu'une envie : lire la suite. Dans mon bouquin, c'est indiqué qu'elle est prévue pour octobre 2016 (soit 7 mois à attendre). J'espère que ça sera bien pour octobre 2016 et pas après, parce que sinon je vais aller manifester devant les bureaux de Pocket Jeunesse, moi je vous le dis !


En conclusion, vous l'aurez compris, j'ai adoré ce livre. Si vous avez aimé Le Labyrinthe, je vous le conseille vivement. Et si vous n'avez pas lu Le Labyrinthe, je vous le conseille quand même.


Infos
• Il s'agit du premier tome de la trilogie « Le Jeu du maître »
• Les deux autres tomes sont sorties en VO : The Rule of Thoughts (2), The Game of Lives (3)
• La sortie du 2e tome est prévue en VF pour octobre 2016

Prix
Grand format : 16,90€

6 commentaires:

  1. J'ai adoré ce nouveau roman aussi et s'il le faut j'irais manifester avec toi !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis étonnée par le côté 'immature' du début que tu mentionnes car je ne l'ai pas du tout ressenti comme ça. Mais je me demande si ce n'est pas lié au fait que j'ai lu en VO parce que ma meilleure amie a commencé en VF et la première chose qu'elle m'a dit c'était "Mais c'est des gosses !" xD

    J'attends avec impatience de recevoir le tome 2 et si tu n'arrives vraiment pas à attendre la VF tu pourras peut-être lire en VO ?

    (Ah ah je viens de voir que Steven a commenté cet article lui aussi !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est possible que ça vienne de la VF effectivement. J'ai eu l'impression qu'ils étaient plus des pré-ados que des adolescents.

      Je ne pense pas être suffisamment à l'aise en VO pour lire de la science-fiction. En plus ce tome était déjà un peu dur à suivre en VF xD.

      Supprimer
  3. Je ne sais pas si cela me plairait. Est-ce de la dystopie ou de la SF pure et dure ? Parce que je n'aime pas trop la SF pure et dure ^^ Mais tu m'as intrigué,donc ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est de la SF. Le résumé donne une assez bonne idée du contexte du livre, même si ça va quand même plus loin que ça. Après c'est comme tu le sens.
      Mais personnellement j'ai trouvé que c'était vraiment chouette comme lecture :D.

      Supprimer