dimanche 14 février 2016

La vérité sur Alice - Jennifer Mathieu


Titre VO : The truth about Alice
Titre VF : La vérité sur Alice
Auteur : Jennifer Mathieu
Sortie : le 4 février 2016 (chez Pocket Jeunesse)
Pages : 204
Résumé
"Les gens ne deviennent pas méchants du jour au lendemain. Mais laissez leur un temps d'adaptation, et ils seront capables du pire."
Au lycée de Healy, la vérité est une question de point de vue.
Alice Franklin est une traînée. Tout le monde le sait. C'est forcément vrai puisque c'est écrit partout sur les murs du lycée. On dit qu'elle a couché avec deux garçons d'affilée...
Tout le monde a sa vérité sur Alice : son ancienne meilleure amie, son admirateur secret...
Quelle sera la vôtre ?

Mon avis
J'avais déjà repéré ce livre en VO il y a un long moment, j'étais donc super contente quand il est sorti en VF. Je regrette un peu le fait que le livre fasse à peine 200 pages, j'ai été assez surprise au moment de l'achat du livre.

Ce qu'il y a de remarquable dans cette lecture, c'est qu'elle se contente de nous raconter une histoire. Je pensais qu'il y aurait quelques rebondissements, de l'émotion, des confrontations, des vérités qui éclatent, ce genre de choses. Mais en fait, le but de ce roman n'est pas de nous faire larmoyer, ni de nous tenir en haleine. Seulement de nous faire partager ce qui vit Alice, comment les choses ont pu en arriver là, et ce qui se passe dans la tête des autres. C'est triste que de nos jours on ait besoin d'écrire ce genre de roman pour tenter de faire comprendre aux autres à quel point leur comportement peut être horrible.

Même si ça peut parfois être un peu caricatural, l'auteure parle d'une chose qui peut arriver dans la réalité. Et dans la réalité, il n'y a pas de rebondissements avec des vérités qui éclatent pour soudain montrer la victime sous un autre jour aux yeux des autres. J'ai vu des films qui traitent d'harcèlement scolaire, et dans ces films, il y a toujours un moment où les adultes dénoncent ce fait, réprimandent les adolescents, avec une morale disant "le harcèlement c'est pas bien". Or, dans la vraie vie, ce n'est pas toujours ce qui arrive. Ce roman le montre bien. Les adultes ne sont pas plus intelligents que les adolescents, et c'est assez triste de constater leur je-m'en-foutiste (et même limite une approbation). Et pour moi, l'absence d'intervention des adultes renforce la compassion que l'on éprouve vis-à-vis d'Alice et notre sentiment de révolte.


Je trouve ce roman affreux par rapport à la façon dont Alice est perçue, tellement c'est parfois criant de vérité. Une fille qui couche avec plein de mecs est une salope. Un mec qui couche avec plein de filles, c'est normal parce que c'est un mec. Parfois, j'ai l'impression qu'on revient en arrière, où les hommes pouvaient faire ce qu'ils voulaient, et où les femmes devaient rester pures jusqu'au mariage. Et il y a toutes ces histoires de rumeurs. Ayant vécu dans un petit village, je sais que les rumeurs peuvent aller vite (même si ça n'a jamais été à un extrême pareil). Ici, une simple rumeur va gâcher la vie d'Alice. Je pourrais en dire plus sur ce qui m'a scandalisée dans le comportement des gens, mais ça reviendrait à raconter tout le livre. Sans compter que ça tournerait limite en réglage de compte par rapport à tous les comportements que je déteste. En tout cas, j'espère que ce livre fera réfléchir certaines personnes à leur comportement, ou à celui des autres.


Pour les côtés négatifs, le livre est déjà très court. Mais en plus, on a différents points de vue, ce qui fait que les personnages sont assez peu approfondis et paraissent donc un peu caricaturaux. J'aurais voulu aussi avoir un peu plus de pages du point de vue d'Alice. C'est le personnage autour duquel tout tourne, et quand on en arrive à son point de vue, l'auteure ne s'y attarde quasiment pas, ce que j'ai trouvé vraiment dommage. Comme si on n'avait pas réellement eu son point de vue finalement, et c'est une chose qui me paraissait primordiale. Et enfin, je pensais éprouver de l'émotion, mais à part de la colère et de la compassion, je n'ai pas éprouvé grand chose. Je me suis sentie légèrement exclue d'une certaine manière.

En conclusion, ce fut une très bonne lecture que je ne regrette pas. Ce roman fait réfléchir, il nous amène à nous questionner ou à questionner le comportement des autres. 


Infos
• Il s'agit d'un one-shot

Prix
• Grand format : 16,90€

4 commentaires:

  1. Je trouve ce sujet tout à fait contemporain, tant il est rapide et facile de se retrouver persécuté aujourd'hui, notamment à cause des réseaux sociaux.
    A part ça, je t'ai taguée :) Voici le lien:
    http://booksdreamsandfiction.blogspot.fr/2016/02/jai-ete-nominee-par-la-miss.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, c'est pour ça que je trouve ce roman aussi intéressant, même si ici il ne s'agit pas de réseaux sociaux.
      Je vais voir ça :)

      Supprimer