mardi 12 janvier 2016

Divergente (3) - Veronica Roth


Titre VO : Allegiant
Titre VF : Divergente #3
Auteur : Veronica Roth
Sortie : le 15 mai 2014 (chez Nathan)
Pages : 461

Résumé
Le règne des factions a laissé place à une nouvelle dictature. Tris et ses amis refusent de s'y soumettre. Ils doivent s'enfuir. Mais que trouveront-ils au-delà de la clôture ?
Et si tout n'était que mensonge ?

Mon avis /!\ Il s'agit d'un tome 3 donc risque de spoiler sur les tomes 1 et 2 /!\
J'ai l'impression de faire la girouette avec cette saga concernant les personnages. Au début je n'étais pas attachée à Tris mais j'adorais Tobias, puis dans le tome 2 j'avais carrément trouvé Tris insupportable et Tobias un peu agaçant. Et là, j'ai enfin réussi à m'attacher un peu à Tris. Comme je l'espérais à la fin du tome 2, c'est un personnage qui a évolué. Si dans le tome 2 elle était agaçante, ici elle semble avoir mûri. Mais au contraire, je n'ai pas aimé Tobias dans ce tome 3. Contrairement à Tris, il ne tire pas de leçon, et répète les mêmes erreurs. C'est tout de même fort qu'à chaque fois il dise faire confiance à Tris et qu'il ne la croit jamais dès qu'elle l'avertit d'un danger, et ce depuis le tome 2. Le soucis c'est que les points de vue sont alternés dans ce tome, et si ça aurait pu être intéressant, en fait ça m'a juste encore plus refroidie pour ce qui est de Tobias. Au moins, leur relation ne m'aura pas autant agacée que dans le tome 2, vu que l'auteure ne s'est pas sentie obligée de mettre des difficultés tous les 3 chapitres.

En dehors du problème Tobias, j'ai apprécié suivre les autres personnages. Christina a aussi évolué depuis le 1er tome, et si je l'aimais bien avant, maintenant j'adore ce personnage. Même Peter a éveillé mon intérêt, alors qu'au départ c'était juste un salaud de première. Seul Caleb est inintéressant. On fait connaissance également avec d'autres personnages secondaires. C'est dommage qu'on apprenne assez peu à les connaître, car il y en a certains que j'ai apprécié. Par contre, encore une fois, c'est l'hécatombe côté morts.


Quant à l'histoire, en voyant la révélation finale du tome 2, j'avais peur que pour ce tome-ci ça ne passe pas. Finalement, si au début je grimaçais car je trouvais que ce n'était pas du tout recherché, la façon dont les choses ont évolué m'a plu. C'est dommage que le rythme ait été un peu plus long que d'habitude, mais du coup on a appris à connaître le Bureau, et tout ce qui se cache derrière. Tout comme dans les tomes précédents, la lecture a été prenante, et j'avais toujours hâte d'en savoir plus, même si c'était un peu plus scientifique. Au départ, j'avais peur de cette histoire de gènes déficients, mais l'auteure l'a tourné de façon à ce que petit à petit les choses soient plus nuancées. On remarque que où qu'on aille, rien n'est jamais parfait, il y a des injustices partout. Par conséquent on retrouve continuellement le même schéma de soulèvement.

Puis il y a la fin. La fin quoi ! Bon, je savais déjà comment ça finirait puisqu'on m'a gentiment spoilée (il faut vraiment que j'arrête de me vanter dès que j'attaque une saga connue que beaucoup ont lu, en plus on m'avait fait le même coup avec Hunger Games). Mais si je ne l'avais pas su, ça aurait été une vraie claque. Je dis chapeau à l'auteure, parce que là elle a fait fort. 


C'est une énorme prise de risque, car c'est le genre de final, ça passe ou ça casse. Avec moi ça passe, pour des raisons que je ne dirais pas sous peine de spoiler. En tout cas, c'est une fin que bizarrement j'ai apprécié. Peut-être parce que j'étais prête psychologiquement. En plus de ça, c'est la 1ere fois que la saga a réussi à m'émouvoir.

En conclusion, c'est une bonne conclusion à la trilogie, même si pour moi le tome 1 est le meilleur, l'histoire de Veronica Roth est toujours aussi prenante, mais il y a un vrai soucis en ce qui concerne les personnages principaux. Tris a évolué, et Tobias au contraire va vers le bas.
« Divergente » est une bonne trilogie, et si globalement je l'ai plutôt appréciée, contrairement à beaucoup de gens, ce n'est pas vraiment une trilogie qui va me marquer, à part peut-être pour le final. Néanmoins je conseille tout de même cette saga car l'histoire est prenante et intéressante, et les personnages qui ne sont pas passés avec moi peuvent être appréciés par les autres.


Infos
• Il s'agit du 3e tome de la trilogie « Divergente » : Divergente (1), Divergente (2)
• Il existe aussi un hors-série du point de vue de Quatre/Tobias : Divergente raconté par Quatre

4 commentaires:

  1. Je n'ai pas aimé ce dernier tome. Comme tu le soulignes, le schéma narratif est quasi identique au deuxième. Je trouve que les personnages stagnent au lieu d'évoluer, comme la relation Tris/Tobias qui est loin d'être palpitante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la relation Tris/Tobias n'est pas vraiment palpitante, alors que je la trouvais plutôt mignonne dans le tome 1. C'est un peu dommage que l'auteure ait utilisé les mêmes schémas dans les 3 tomes, car j'avais adoré le 1er tome. Il y aurait eu moyen de faire quelque chose de différent.

      Supprimer
  2. Moi, c'est une amie qui m'avait spoilé la fin (en croyant que j'avais terminé la trilogie) :-/ Du coup, j'ai été moins choqué ...
    J'ai bien aimé toutes les révélations de ce tome mais j'y ai trouvé un manque d'action et tout comme toi, Tobias m'a pas mal déplu !
    J'ai passé un très bon moment avec cette saga, globalement :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a un ressenti assez similaire finalement :)

      Supprimer