samedi 18 juillet 2015

Le jour où le diable m'a trouvée (2) : Quand j'ai voulu revoir le diable - April Genevieve Tucholke


Titre VO : Between the Spark and the Burn
Titre VF : Quand j'ai voulu revoir le diable
Auteur : April Genevieve Tucholke
Sortie : le 3 septembre 2014 (chez Black Moon)
Pages : 282

Résumé
Inn's End, village maudit au cœur des Appalaches. Lieu rongé par les rumeurs et la menace d'un garçon aux cheveux de feu qui volerait leurs rêves aux jeunes filles.
Cet être démoniaque porte un nom : Brodie.
Ce monstre qui sème la folie sur son passage a un frère : River. River ce beau brun mystérieux, dont le souvenir obsède Violet, à tel point que la jeune fille est prête à se lancer dans une traque infernale, prête à affronter l'un pour mieux retrouver l'autre...
Tout ne sera qu'angoisse, mensonge et sang, jusqu'à ce que Violet revoie le Diable...

Mon avis
Que dire. Quand j'ai lu le premier tome, j'avais trouvé pas mal de défauts, mais j'avais tout de même apprécié ma lecture. Je n'attendais que DEUX choses de ce tome-ci : pas de triangle amoureux, et la relation entre Violet et River plus approfondie. Il faut croire que c'était trop demander. Dans le tome 1 je sentais venir ce triangle amoureux, et j'espérais pourtant me tromper. Puis pratiquement dès le début de ma lecture, il m'a paru évident que j'avais malheureusement raison. Déjà que je n'aime pas les triangles amoureux, celui-ci m'a fait grincer des dents. Notamment la conclusion. Quand j'ai refermé le bouquin, j'étais blasée que ça se finisse comme ça.


Pour ce qui est des personnages, comme dans le premier tome, je ne les ai pas trouvés assez approfondis. Violet est un peu moins naïve que dans le premier tome, mais elle n'en est pas plus passionnante pour autant. C'est un personnage auquel je n'arrive pas réellement à m'attacher. Même si elle a parfois des éclairs de génie, je trouve ses raisonnements illogiques. J'ai largement préféré les rôles secondaires, même s'ils manquaient d'approfondissement également. J'ai bien aimé Neely (c'est d'ailleurs la première fois que dans un triangle amoureux je suis du côté du « rival », je trouvais même que lui et Violet étaient plutôt mignons), et Finch et Canto, même si on les voit trop peu.

Pour l'histoire, j'ai eu beaucoup de mal à m'y intéresser. Je crois que c'est que vers la moitié du livre que j'ai commencé à entrer dans le livre. Cette 2e moitié est même passée assez vite. Ça devenait prenant, toutes ces histoires de légendes urbaines, avec toujours une ambiance un peu lugubre, j'ai adoré. Toutefois, ça aurait pu être mieux exploité. Les retrouvailles avec River ont été également intéressantes, mais finalement, River ne m'a pas autant intéressée que dans le premier tome, alors qu'il s'agissait d'un personnage intrigant et mystérieux au départ. Ici, passé une trentaine de pages, je l'ai rapidement trouvé soûlant.

Puis il y a la fin. Je ne suis vraiment pas satisfaite. Il y a l'action finale, particulièrement prenante, où les choses s'accélèrent, avec un rebondissement (qui m'a surprise, je l'avoue), puis c'est fini. Et en fait, au cours des deux derniers chapitres, on se rend compte qu'il y a plein de questions en suspens, et la seule chose que j'ai pu penser quand j'ai fermé mon bouquin, c'est « Tout ça pour ça ?! ». Je n'irai pas jusqu'à réclamer un 3e tome (faut pas déconner), mais une nouvelle, pour avoir le fin mot de l'histoire.

En conclusion, seule l'histoire à partir de la 2e moitié du livre et les personnages secondaires m'ont intéressée. La fin, si ça avait été une vraie fin, aurait pu rehausser le niveau, mais elle n'a fait que me frustrer encore plus.


Infos
Il s'agit du dernier tome d'une duologie : Le jour où le diable m'a trouvé #1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire