mercredi 8 juillet 2015

Emma - Jane Austen


Titre VO : Emma
Titre VF : Emma
Auteur : Jane Austen
Pages : 466 (dans La Bibliothèque du Collectionneur)

Résumé
La belle Emma Woodhouse, jeune fille de famille aisée, vit avec son père veuf dans le petit village anglais de Highbury.
Pour se distraire, elle décide de jouer les entremetteuses au profit des célibataires de son entourage. Elle se consacre tout spécialement à sa protégée, la très jolie Harriet Smith, qu'elle destine à Mr. Elton, le vicaire de Highbury.
Les plans d'Emma semblent en bonne voie, mais ses certitudes vacillent lorsque les événements prennent un tour inattendu. Malgré ses bonnes intentions, elle connaît peu les sentiments d'autrui... et les siens propres moins encore.

Mon avis
Ma chronique va très bien débuter, car je vais commencer par pousser un coup de gueule.


Je suis très déçue de l'édition que j'ai, celle de La Bibliothèque du Collectionneur. Esthétiquement, les livres sont magnifiques : ils sont en hardback, avec les tranches dorées, et les couvertures sont simples et jolies. De plus, ils sont vraiment petits et donc facilement transportables. Grande fan de Jane Austen, j'ai consenti à dépenser quelques euros de plus pour avoir une superbe édition d'au moins un de ses livres.
Et là c'est le drame. La qualité de la traduction n'a pas suivie celle de l'apparence du livre. Quand notamment Harriet devient Henriette à la moitié du livre, ou que John Knightley est une fois sur deux appelé Jean Knightley, déjà, ça m'agace qu'ils n'aient même pas été fichu de choisir UN prénom pour UN personnage. Je connaissais déjà les personnages avant de commencer le livre, mais quelqu'un qui ne connaît pas du tout l'histoire peut facilement être embrouillé au départ. Ensuite, j'ai vu plusieurs coquilles. Je ne les ai pas relevées, peut-être que j'aurais dû en guise d'exemple, je me souviens seulement avoir vu quelque chose du genre « il a fais ». Pour finir, certaines phrases étaient alambiquées. J'ai parfois dû relire plusieurs fois une même phrase pour la comprendre. En avaient-ils tellement rien à faire qu'ils ne se sont même pas donnés la peine de corriger ? Je ne sais pas si c'est le cas pour tous les livres de cette collection, mais honnêtement, je ne retenterai pas l'expérience. Pour ce livre en tout cas, je vous déconseille cette édition. Moi qui suis une fan inconditionnelle de Jane Austen, je n'ai pas pu apprécier pleinement ma lecture, et ça me met vraiment en colère.

Ceci étant dit, passons à l'histoire en elle-même.
Il s'agit sans doute du roman de Jane Austen le plus développé. On s'attarde sur les personnages, qu'ils soient secondaires, attachants, ou encore insupportables. Je trouve qu'Emma est l'une des héroïnes de Jane Austen qui évolue le plus. Au début elle apparaît un peu condescendante, prétentieuse, avec la conviction de détenir la vérité absolue en matière de sentiments, pour petit à petit devenir plus humble. Elle tente d'apprendre de ses erreurs et se met régulièrement en question, et c'est ce que j'apprécie toujours de voir chez un personnage. Malgré ses défauts, elle est attachante.

Pour les autres personnages, ils sont tous variés. Il y a Mr Knightley, peu bavard mais toujours de bon conseil, l'adorable mais naïve Harriet, le gai et mystérieux Frank Churchill, ou encore la généreuse et bavarde Miss Bates. Chacun a sa propre personnalité, et j'ai aimé la plupart des personnages. Comme dans chaque roman de Jane Austen, il y a toujours des personnages insupportables, je crois que je n'avais jamais eu autant envie d'étrangler un de ses personnages tellement l'un d'entre eux m'insupportait. C'est le genre de personne que j'aurais fait un sorte de ne plus JAMAIS revoir dans la réalité (je salue la patience de Jane Fairfax).


Du côté de l'histoire, il faut un peu de temps pour que ça se mette en place. Ensuite, on se trouve plongé dans la société de Jane Austen. À travers les différents personnages, on retrouve plusieurs aspects de la société, du côté des plus modestes ou des plus riches, des plus humbles ou des plus arrogants etc... A travers eux, on retrouve l'humour et l'ironie mordante de Jane Austen. Je ne vais pas développer cet aspect-là, car je ne saurais pas lui rendre justice, je ne peux donc que vous conseiller de découvrir tout ça par vous-mêmes.

Un climat mystérieux domine également. Frank Churchill notamment est un personnage assez difficile à cerner. Plusieurs fois nous avons des sortes de coup de théâtre, avec des personnages qui cachaient bien leur jeu. La fin s'accélère, c'est le moment des révélations, des prises de conscience etc... Et j'ai trouvé la romance assez mignonne. Les 100 dernières pages m'ont complètement captivée.

En conclusion, j'ai bien apprécié ma lecture malgré une traduction absolument pas à la hauteur (d'ailleurs, je ne pardonne pas aux éditeurs/traducteurs d'avoir gâché une partie de mon plaisir). Que ce soit pour les personnages, la romance, l'humour de Jane Austen, ou même Jane Austen elle-même, je vous recommande cette lecture.

Si vous n'avez toujours pas lu un seul livre de Jane Austen, je vous laisse sur de sages paroles de Sheldon Cooper de "The Big Bang Theory".

« Il s'avère qu' Orgueil et Préjugés, qu'Amy adore, est un chef-d’œuvre parfait »

Qu'attendez-vous ?


Infos
Emma a connu deux adaptations en film (1948, 1996), une en téléfilm (1996), et trois en mini-série (1960, 1972, 2009)
Une adaptation moderne en web-série a vu le jour sous le titre « Emma Approved » (2013-2014), une en film sous le titre « Clueless » (1995), et enfin, une autre en film en hindi sous le titre « Aisha » (2010).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire