vendredi 10 juillet 2015

Addict - Jeanne Ryan


Titre VO : Nerve
Titre VF : Addict
Auteur : Jeanne Ryan
Sortie : 21 février 2013 (dans la Collection R)
Pages : 344

Résumé
ADDICT est un jeu qui diffuse sur Internet des défis filmés en direct. Vee, 17 ans, ne sait pas si elle aura le cran d'y participer. Mais les organisateurs connaissent ses désirs les plus secrets et finissent par la convaincre avec des cadeaux qu'elle ne peut refuser, et un partenaire irrésistible...
Dès qu'elle fait équipe avec le beau Ian, Vee ne peut qu'accepter le défi suivant, puis un autre, et encore un autre... D'autant que l'engouement des milliers d'Observateurs en ligne la pousse à dépasser ses limites et ses peurs.
Bientôt, le jeu prend un tournant plus que malsain : dangereux. Mais comment décrocher quand on est devenu complètement addict ?

Mon avis
Avant de commencer Addict, j'ai pu noter que pas mal de gens avaient été mitigés par cette lecture. Je me suis donc contenue pour ne lire aucun avis, et pouvoir me forger ma propre opinion, sans aucune influence. Finalement, c'est une lecture avec quelques défauts, certes, mais j'ai beaucoup aimé.

Il faut un peu de temps pour que l'histoire commence, et petit à petit, sans réellement m'en rendre compte, j'étais captivée par ma lecture. Je me suis surprise à lire la 2e moitié du livre quasiment d'une traite. Ce qui au début apparaît comme un jeu avec des petits défis stupides, devient de plus en plus malsain, au dépend de l'héroïne, Vee. En effet, sans vraiment que l'héroïne sans rende compte, les défis deviennent réellement mauvais. Et plus on vire dans le malsain, moins Vee a la possibilité de faire marche arrière. C'est quelque chose qui m'a fascinée, et qui en même temps m'a un peu énervée, le fait que Vee semble ne pas réellement se rendre compte de la toxicité de ce jeu, alors qu'il est évident que c'est malsain.

Quand j'ai commencé ce livre, j'avais peur que l'auteur n'ose pas aller loin. Au final, ça ne se passe pas exactement de la façon que j'imaginais, mais ça m'a plutôt plu. À travers ce roman, on perçoit les dérives que peut engendrer la télé-réalité. Sans vouloir paraître pessimiste, je me dis qu'il n'y a qu'un pas entre les télé-réalités d'aujourd'hui, et celle décrite dans le livre. Peut-être pas pour la toute fin du roman, j'ose espérer qu'on irait jamais si loin (vous voyez, je reste optimiste), mais je ne peux m'empêcher de me dire qu'il y a un fond de vérité. J'ai ce sentiment à travers certains concurrents capables de faire n'importe quoi juste pour gagner de superbes cadeaux, mais aussi avec les Observateurs qui se délectent de la perversité de ce jeu, et admirent les concurrents pour les stupidités qu'ils font. C'est un aspect que j'ai trouvé fascinant. Je reconnais qu'il y a quelques incohérences, mais j'étais tellement captivée que j'y ai à peine fait attention. Ça ne m'a pas gâché ma lecture en tout cas.

Du côté des personnages, c'est sans doute là le plus gros défaut du livre. Je ne les ai pas trouvés très approfondis. Mon plus grand regret va pour Ian. Il est assez mystérieux jusqu'à la fin du livre, pour qu'on finisse avec très très peu d'informations sur lui. On n'apprend pas suffisamment à le connaître, ce qui explique certainement le fait que la romance avec Vee paraisse assez superficielle. Je ne dirai pas qu'elle est basée sur rien car dès le début ils ont une certaine complicité, mais ça s'enchaîne tout de même beaucoup trop rapidement. Il s'écoule quoi, deux jours ? Ce n'est pas comme s'ils avaient eu de grandes conversations à part « faut qu'on réussisse le prochain défi », « courage on va y arriver ». Cet aspect-là m'a un peu déçue. J'ai tout de même bien aimé Vee, malgré qu'elle soit un peu dans le déni par rapport à la malsainité de ce jeu (comment ça ce mot n'existe pas ? eh bien il devrait). J'ai trouvé les personnages secondaires plutôt sympathiques aussi, avec toujours un problème d'approfondissement.

Pour la deuxième moitié du livre, la tension monte crescendo. J'étais tellement happée par ma lecture que j'en avais limite des palpitations. Les pages se tournaient toutes seules, je suis arrivée à la fin du livre sans même m'en rendre compte. Toutefois, je n'arrive pas à déterminer si la fin m'a plu. C'est étrange tout de même. Habituellement, ce n'est pas forcément le genre de fin que j'apprécie, et pourtant, je trouve qu'elle correspond à l'esprit du livre. Je ne peux pas expliquer exactement mon ressenti sans spoiler.

En conclusion, il s'agit d'une petite surprise. L'histoire était très prenante et fascinante, dommage que les personnages manquaient d'approfondissement. J'ai énormément hésité entre la note 3,5 ou 4.


Infos
• Il s'agit d'un one-shot
Une adaptation cinématographique est prévue, avec notamment Emma Roberts et Dave Franco


2 commentaires:

  1. Pour ma part, je retiens si les gens ont aimé ou non... Mais il est rare que je me souviennes des points exacte de ce que le monde pensait à moins que ce soit très marquant. Il est dans ma PAL depuis quelques mois.. J'ai bien hâte de me lancer dans l'aventure!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai justement tendance à retenir les points soulevés dans les chroniques, spécialement quand c'est négatif, donc il y a plus de chance que je les remarque et qu'ils me gênent quand je m'attaque au livre. Par conséquent, quand je vois que le livre est noté en dessous de 3-3,5 je lis seulement la conclusion de la chronique (à moins que je sois hyper curieuse, mais ma curiosité a tendance à me coûter cher dans des cas comme ça ^^), histoire d'éviter de me décourager. A l'inverse, lire des chroniques positives peuvent m'aider à sortir un livre de ma PAL.

      Supprimer