vendredi 29 mai 2015

La nuit a dévoré le monde - Martin Page


Titre : La nuit a dévoré le monde
Auteur : Martin Page (sous le pseudonyme Pit Agarmen)
Sortie : le 20 août 2014 (chez J'ai Lu)
Pages : 182

Résumé
La nuit a dévoré le monde. Après une soirée mouvementée, Antoine Verney se réveille dans un appartement parisien vide, maculé de sang. Dehors, c'est la guerre. La police lutte inutilement contre une armée de zombies affamés, qui ne cesse de s'agrandir. Face à cette catastrophe, Antoine, qui n'a rien d'un héros, décide de se barricader dans l'appartement. Mais les zombies ne sont pas la seule menace dans ce monde apocalyptique.

Mon avis
Décidément, j'enchaîne les bonnes lectures. Quand j'ai commencé ce livre, je ne m'attendais pas vraiment à ça, pourtant j'ai beaucoup aimé ! Il ne s'agit pas pour autant d'un coup de cœur, mais j'ai passé un très bon moment.

On se retrouve avec un personnage principal qui se réveille dans un monde apocalyptique peuplé de zombies. Il décide alors de se barricader. Au lieu d'avoir droit à de grands moments de suspense, d'action, d'attaques héroïques de zombies etc, on se concentre sur la psychologie du personnage et sa solitude. Et honnêtement, ça m'a bien plu.

Le personnage n'est pas parfait, il a des qualités et des défauts, et je l'ai trouvé ultra réaliste. Ce n'est pas un héros, pourtant il survit au milieu de cette apocalypse, et peut être attachant. Il est humain, tout simplement. Tout au long de ma lecture, j'ai énormément ressenti la solitude d'Antoine. À sa place, je serai probablement devenue folle ou morte de peur. J'ai adoré suivre la psychologie du personnage, ses hauts et ses bas, tout est fait de façon très réaliste, et même si on n'approuve pas toujours ce qu'il fait, on comprend pourquoi il le fait. Par la même occasion, nous avons également droit à des réflexions sur la société d'aujourd'hui.

En conclusion, c'était une très bonne lecture, l'immersion dans la psychologie du personnage et les conséquences de l'apocalypse « zombiesque » est très intéressante et captivante.


Infos
Il s'agit d'un one-shot

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire