mercredi 18 mars 2015

This is not a test - Courtney Summers


Lu en VO

Titre VO : This is not a test
Auteur : Courtney Summers
Sortie VO : le 9 juillet 2012 (chez St. Martin's Griffin)
Pages : 323

Résumé (traduction personnelle)
C'est la fin du monde. Six étudiants se sont réfugiés à Cortege High, mais leur refuge est peu confortable quand la mort dehors ne cesse de frapper aux portes.

Pour Sloane Price, la fin n'a jamais été quelque chose à craindre. Six mois plus tôt, son monde s'est effondré, et depuis, elle n'arrive pas à trouver une raison de continuer.

Au fur et à mesure que les jours passent, les motivations pour survivre changent, le sort du groupe est de moins en moins déterminé par ce qui se passe dehors, mais de plus en plus par les imprévisibles et violentes occasions de vivre -ou mourir- à l'intérieur.

Mon avis
J'ai mis un peu plus de temps que prévu (presque 1 mois quoi) pour le terminer, mais j'ai enfin réussi. Pas parce qu'il m'ennuyait, mais parce que je mets toujours du temps à lire un livre en VO.

Tout d'abord, je n'ai pas été embarquée dans l'histoire immédiatement. En premier, l'auteure nous présente brièvement la situation, et ensuite on se retrouve dans une sorte de Huis-clos. L'auteure prend alors son temps pour nous permettre de faire connaissance avec les autres personnages. Ce que j'ai trouvé très bien. Petit à petit, on se concentre énormément sur la psychologie des personnages.

Même si au premier abord, je dirai qu'on s'attarde surtout sur Sloane, finalement, j'ai eu le sentiment que les autres personnages avaient plus de choses à nous dire. Disons que Sloane ressassait toujours la même chose, et c'est devenu un peu redondant. C'est compréhensible qu'elle ressasse, mais du coup, j'ai l'impression qu'elle n'a jamais évolué. Je n'ai pas détesté son personnage pour autant, elle m'a touchée, et même si je me suis plaint de son ressassement continu, je comprenais bien sa façon de penser. Mais ce n'est pas le personnage que j'ai préféré.

C'est Rhys que j'ai préféré. De tous, il semblait être le plus réfléchi, le plus juste, et celui qui voulait éviter les ennuis. Pour Cary, j'ai plus de réserves. Un coup oui, un coup non, j'ai fait la girouette avec lui. Disons que certaines choses sont défendables et d'autres non. Cela dit, tout comme Rhys, j'ai apprécié le fait qu'il soit réfléchi. Du côté de Grace et Harrison, je ne les ai ni apprécié ni détesté. Enfin, j'ai eu beaucoup de mal à supporter Trace pendant les 3 quarts du livre. Il passe son temps à faire des reproches à Cary. Même si d'après moi, il avait plutôt de bonnes raisons, tout comme Sloane, c'est vite devenu redondant. Plusieurs fois j'avais envie de rentrer dans le livre pour lui dire de la fermer (d'ailleurs, c'est que j'ai fait à plusieurs reprises, j'espère que personne ne m'a entendu parler à mon livre).

Au niveau de l'histoire, j'ai été surprise de voir très peu les zombies. Le livre est essentiellement un huis-clos, et seulement à 2 reprises, on se retrouve dans l'action avec les zombies (m'enfin, j'avoue que la 1ere fois, la scène était assez glauque xD). Mais ça n'a pas empêché qu'il y ait quelques rebondissements, et j'avoue avoir été vite intriguée. Et puis il y a une certaine pression pendant tout le livre. Ils sont enfermés, et pendant ce temps, y a tout les zombies dehors. Ô joie ! J'attendais le moment où tout finirait par partir en sucette, où certains se battraient entre eux, s'entretueraient, ou encore que l'un d'eux se retrouve transformé en zombie etc... Pour savoir si tout ça va se passer, lisez le livre :P.

Et pour la fin (les 50 dernières pages à peu près), j'ai aimé et en même temps non. C'est là où la pression monte à son paroxysme, et tout s'enchaîne très vite. Parfois même trop vite. J'aurais vraiment voulu que l'auteure s'attarde un peu plus sur cette partie-là, car j'ai eu l'impression qu'elle était un peu expédiée, et c'est dommage (mais j'ai apprécié quand même, c'est plus une remarque qu'une vraie plainte). Par contre, ce que je n'ai vraiment pas aimé, c'est la fin ouverte. Je déteste les fins ouvertes, et celle-ci est super ouverte puisque finalement on ne sait rien du tout de ce qui va advenir. Il me semble avoir vu quelque part qu'il y avait une nouvelle qui fait suite à This is not a test, et j'espère qu'elle pourra répondre à certaines de mes interrogations, parce que là, je suis presque blasée de ne rien savoir. Je maudis les fins ouvertes !

Pour conclure, j'ai passé un agréable moment, et j'ai trouvé ma lecture intéressante, quoique non exempte de défauts. Je conseille donc la lecture de ce livre, mais ne vous attendez pas à voir des corps déchiquetés et des cerveaux dévorés toutes les 10 pages. Quant au niveau de langue, je pense que c'est largement accessible.


Infos 
• Il s'agit d'un one-shot
• La nouvelle Please Remain Calm est sortie le 20 janvier 2015 en ebook, et fait suite à This is not a test

4 commentaires:

  1. J'aime bien l'idée du huis-clos, le fait de ne pas trop faire apparaître les zombies doit faire que le bouquin joue plus sur le côté psychologique, ça me plait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, on s'attarde énormément sur les personnages, et j'ai bien aimé ça. Donc n'hésite pas :).

      Supprimer
  2. Intéressant comme roman... et la couverture est magnifique! J'espère qu'il sortira en français un jour!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu qu'aucun des romans de cette auteure n'est sorti en VF pour le moment, j'ai l'impression que c'est pas près d'arriver u_u.
      J'aime beaucoup la couverture aussi :) !

      Supprimer