vendredi 8 août 2014

Mansfield Park - Jane Austen


Titre VO : Mansfield Park
Titre VF : Mansfield Park
Auteur : Jane Austen
Pages : 561

Résumé

Issue d'une famille miséreuse, Fanny Price est âgée de dix ans quand elle est adoptée par son oncle maternel, Sir Thomas Bertram, qui va prendre en charge son éducation. Accueillie dans le domaine de Mansfield Park, Fanny est élevée avec ses cousins et cousines qui, à l'exception d'Edmund, la traitent avec indifférence ou mépris.

La gratitude et l'affection qu'elle éprouve à l'égard de son cousin se transforment au fil des années en un amour qu'elle garde secret. Quand un bon parti se déclare, Fanny n'a de choix qu'entre un mariage de raison et un retour à sa condition première... 

Mon avis
Cet avis va être plutôt court, il est plus difficile de donner un avis complet sur de la littérature classique d'après moi.

J'avais eu un coup de cœur pour Orgueil et Préjugés de cette auteure. C'est donc tout naturellement que j'ai lu certaines de ses autres œuvres, à savoir Persuasion, Northanger Abbey, et Lady Susan. Et Mansfield Park évidemment.

Tout d'abord, parmi tous ces romans, c'est le plus long que j'ai lu. Même si j'aime toujours autant le style de Jane Austen, j'ai mis du temps à entrer dans le roman. Il m'a fallu 200 pages (et plus d'une semaine) pour apprécier pleinement ma lecture, mais une fois cela fait, j'ai eu beaucoup de mal à décrocher.

L'auteure prend plus de temps pour décrire ses personnages, leur situation, leurs relations, leurs sentiments, leurs pensées etc... Les rapports sociaux sont très développés, et ça me fait constater une fois de plus que la vision de Jane Austen est assez moderne pour l'époque.

Une chose qui m'a un peu gênée : Fanny, le personnage principal. Elle est gentille, intelligente, patiente, à l'écoute (ce qui est tout à son honneur) etc... mais elle ne s'impose jamais. Plus soumis on meurt. Et la seule fois où elle ose dire non (je l'applaudissais d'ailleurs), tout le monde essaie de lui faire comprendre qu'elle est dans l'erreur, qu'elle devrait changer d'avis, et surtout, ils pensent tous savoir ce qu'elle pense et ce qu'elle ressent. Pour qui ils se prennent pour décider de ce qu'elle pense ? Une fille qui est habituellement soumise, et puis qui un jour, sort un « non » catégorique à quelqu'un, c'est qu'il y a une bonne raison ! Voilà, je m'insurge encore, on peut constater à quel point j'étais prise par l'histoire ^^. Et bien évidemment, au lieu de se défendre, elle les laisse dire et culpabilise. Du coup, malgré que Fanny soit adorable, elle m'a parue tout de même assez molle, et j'ai plusieurs fois eu envie de la gifler pour qu'elle arrête de se laisser faire.

Sinon, j'ai bien aimé les personnages en général. Aucun n'est parfait, ils ont tous des défauts, ce qui les rend plus réalistes. Et puis, avec Edmund, on a la parfaite démonstration de « l'amour rend aveugle ». Comme dans tous les livres de Jane Austen, il y a toujours un personnage agaçant qui nous fait lever les yeux au ciel dès qu'il parle. Ici, c'était Mme Norris. Je crois qu'un personnage ne m'a jamais autant agacée.

Finalement, malgré un début long, et un personnage principal un peu mou, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. Jane Austen reste mon auteur de littérature classique favori. Je pense que je ne vais pas mettre trop de temps à attaquer Emma, qui attend sagement dans ma PAL. 


Infos : 
Mansfield Park a connu une adaptation en mini-série de six épisodes (1983), en film (1999), en téléfilm (2007)
• Une adaptation  moderne en web-série a également vu le jour, sous le titre "From Mansfield With Love"
• Petite anecdote : Miss Teigne, la chatte de Rusard dans Harry Potter s'appelle en anglais Mrs Norris, en référence au personnage de Mansfield Park, Mme Norris

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire